2038 : Les futurs du monde

Par Alexandre Dubief

La géographie ça ne sert pas qu’à faire la guerre, ça peut également servir à prédire l’avenir!

couverture

2038 : Les futurs du monde est un atlas prospectif rédigé par Virginie Raisson (Robert Laffont, 2016, 204 p.). Diplômée en histoire, géopolitique et relations internationales, elle dirige le Lépac, un laboratoire de recherche indépendant spécialisé dans la géopolitique est la prospective. Il fait suite à l’atlas pour l’horizon 2033 qui avait déjà mobilisé des connaissances interdisciplinaires sous des restitutions graphiques et cartographiques. Bien qu’elles ne soient pas toujours les plus faciles à lire, l’ouvrage témoigne de la diversité des représentations carto.graphiques et s’affranchit même parfois des principes usuels de la sémiologie graphique afin de porter les divers messages. Ainsi, certaines d’entre elles se montrent très percutantes sur des sujets sensibles de société, même si certains thèmes peuvent être cartographiés ensemble de manière surprenante (exemple ci-dessous : routes maritimes et murs anti-immigration).

routesMaritimesLe tour d’horizon des thèmes abordés est assez large : le changement de population et ses conséquences, la mondialisation galopante et ses effets sur les classes moyennes et les structures du territoire, les conséquences de la surpêche, les changements dans la biosphère, la Chine en plein boom et le développement annoncé de l’Afrique, la fin du sable, des métaux précieux ou du chocolat…

Toutefois, il ne s’agit pas d’un simple état des lieux ou la prophétie d’un sombre avenir car l’ouvrage met en avant la possibilité de choix et la présentation de quelques alternatives, telles que l’économie de partage et ses perspectives, les monnaies complémentaires ou encore l’idée du revenu de base universel qui ne cesse de grandir et de donner une autre vision du travail et de la société. On note également la mention des progrès technologiques à venir avec notamment l’avènement du big data ou l’Hyperloop susceptible de remplacer les avions dont le fret ne cesse d’augmenter.

Modérateurs : Amaury Canivet, Manuela Paez Cevallos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :