Le 10 mars 2020, venez découvrir les projets GeoNum…ériques

Les M2  GéoNum promo 2020 vous invitent à découvrir les 5 applications web citoyennes interactives qu’ils et elles ont conçues et développées.

Mardi 10 mars 2020, à l’ENS site Descartes – D8-004 – 12h30- 14h  , autour d’un buffet

* Métro Debourg – entrée possible au 19 allée de Fontenay, 69007 Lyon

Estimation de la surfaCe d’absOrption du Carbone Emis
ECORCE est un outil d’évaluation de la pression anthropique exercée par la consommation individuelle des habitants de l’unité urbaine Lyon Saint-Étienne. Nous nous focaliserons sur certains postes de consommation (alimentation, transport, logement) et quantifierons les ressources nécessaires à la production de ces biens ou ressources, ou à l’absorption des pollutions générées (pour le cas du transport notamment), et de transposer cette quantité en une superficie.
Chloé Tommasi, Flavie Blard, Hélène Crétois, Thomas Mabire, Yan kiu Mok
Néo- mobilités : quels dangers pour nos métropoles ?
OSCO a pour objectif de proposer une visualisation en temps réel de la dangerosité des routes pour les utilisateurs de moyens de transport alternatifs. A travers la dimension cartographique de l’outil, une première couche de dangerosité moyenne permettra aux utilisateurs de prendre conscience du risque auxquels ils s’exposent quotidiennement. Dans un second temps, l’outil permettra de calculer l’itinéraire le plus sécurisé possible entre deux points.
Thomas André , Victor Bonnin, Jérémy Kalsron, Pierre Niogret, Bénédicte Thomas
Jouez et devinez la qualité de votre environnement
Démineur Durable a pour but de faire prendre conscience de manière ludique, du changement anthropique, qui est une notion clé du développement durable. Ce changement anthropique sera abordé à travers deux thématiques : la qualité de l’air mais aussi la propreté des rues via les déchets sauvages.
Mathilde Argoud, Axel Fourneyron, Corentin Martinez, Lucas Jean-Jacques

 

Simulateur de récupération des eaux pluviales
CUMUL’O a pour but de sensibiliser sur le potentiel d’utilisation d’eau de pluie en ville notamment pour les sanitaires. L’application permet d’estimer la quantité d’eau de pluie récupérable sur les toits des bâtiments de la métropole de Lyon. L’idée est d’évaluer la faisabilité d’un tel projet, en amenant vers un compromis entre le tout-autonome, et l’appoint.
Déodat Alindawa, Benoît Blanc, Bastien Cahier, Léonie Gonon
L’érosion côtière sur le littoral nord Breton
AMATHEIA est une application cartographique dont le but est de représenter l’érosion de la côte bretonne , et d’explorer son évolution depuis les années 1950.
Salomé de Foville, Marie Gradeler, Anthony Héraclide, Sophie Talbot

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :