L’occupation des sols en Auvergne-Rhône-Alpes

Par Amaury CHAPUT

Selon l’INSEE, la France s’est très fortement urbanisée durant les années 2000. En 2010, plus des trois-quarts de la population française vivait en zone urbaine, soit plus de 47 millions d’habitants. Les villes occupaient, en 2010, près de 22% de territoire, ce qui représentait alors une progression surfacique de 19% de ces dernières au cours de cette décennie.

Depuis 2010, la prise en compte de la trame verte et bleue1 au sein des Plans Locaux d’Urbanisme (PLU) a pour objectif de freiner et de mieux gérer l’expansion urbaine en France. Afin de mieux prendre en compte les zones de valeur environnementale, indispensables à l’équilibre de notre planète et, indirectement, à la vie sur terre et à notre santé.

Dans cet objectif-là, la connaissance fine de l’occupation des sols est prépondérante pour définir des politiques d’aménagement durable des territoires, à partir de diagnostics territoriaux qui traitent la question foncière. C’est pourquoi les Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) se sont entendues pour produire et donner accès à la base de données OSCOM (Observatoire des Surfaces à l’échelle COMmunale), permettant désormais de caractériser finement et de manière homogène l’occupation du sol sur l’ensemble des territoires. Cette base de données compile de nombreuses sources, suivant une méthodologie mise au point en 2016. Cette méthodologie se base sur le croisement de diverses couches de données à grande échelle, telles que la BD-TOPO®, la BD-FORET® ou encore MAJIC. L’échelle de travail du produit OSCOM relève du 1/10 000 (contre une échelle au 1/100 000 pour la base de données Corine Land Cover), ce qui permet ensuite l’utilisation de celle-ci à l’échelle inter-communale, communale voire infra-communale.

La base de données OSCOM est en plus divisée en 2 niveaux de caractérisation d’occupation du sol (figure 1) :

Figure 1 :Niveaux de définition de l’occupation du sol par la base de données OSCOM

L’atlas départemental de l’occupation des sols en Auvergne-Rhône-Alpes 2018 produit par la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes vise à caractériser les différences d’occupation de l’espace au sein des différents départements de la région (Ain, Allier, Ardèche, Cantal, Drôme, Isère, Loire, Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Rhône, Savoie et Haute-Savoie), ainsi que leurs spécificités. Il n’est visualisable qu’au format PDF à partir du site de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes.
Ce dernier décompose, département par département, les spécificités d’occupation de chacun d’entre eux.
Tout d’abord, la localisation du département au sein de la région est présentée (figure 2), avec ses caractéristiques générales (superficie, population, densité de population).

Figure 2 : Extrait de l’atlas – Présentation générale du département du Puy-de-Dôme

Un panorama général présentant l’occupation des sols du département décrit ensuite de façon globale l’état de l’occupation du sol au sein de ce dernier, de manière cartographique (figure3) puis graphique (figure 4).

Figure 3 : Extrait de l’atlas – Panorama général d’occupation du sol du département du Puy-de-Dôme
Figure 4 : Extrait de l’atlas – Etat de l’occupation du sol dans le département du Puy-de-Dôme

L’atlas du département se décompose ensuite en une représentation cartographique et graphique des différents thèmes d’occupation du sol (à savoir l’artificialisation des sols, les territoires agricoles, les forêts et milieux semi-naturels, et les eaux continentales). A chaque fois, ces thématiques sont représentées de façon cartographique dans le département (figure 5) :

Figure 5 : Extrait de l’atlas – Cartographie des forêts et espaces semi-naturels dans le département du Puy-de-Dôme

Puis de façon graphique, tout en prenant soin de classer la situation du département vis-à-vis de cette thématique par rapport aux autres de la région (figure 6)  :

Figure 6 : Extrait de l’atlas – Comparaison statistiques relatives à la répartition des forêts et espaces semi-naturels dans le département du Puy-de-Dôme

En fin d’atlas, des tableaux statistiques (figures 7 et 8) résument les résultats présentés précédemment par département et par type d’occupation du sol.

Figure 7 : Extrait de l’atlas – Décomposition de l’occupation du sol par département en région Auvergne-Rhône-Alpes
Figure 8 : Extrait de l’atlas – Comparaison des types d’occupation du sol par département en région Auvergne-Rhône-Alpes

Cet atlas départemental de l’occupation des sols en dit long sur les fortes disparités observées et sur la richesse des territoires de la région Auvergne-Rhône-Alpes : de l’urbanisation conséquente du département du Rhône en passant par la forte présence de territoires agricoles dans l’Allier, la dominance des forêts dans le département de l’Ardèche ou encore les fortes étendues aquatiques de montagne en Savoie. La région Auvergne-Rhône-Alpes figure parmi les régions les plus riches de France en terme de disparités paysagères.

Il est cependant décevant de ne pas avoir accès à cet atlas de manière dynamique, ce qui pourrait constituer en cet atlas un outil beaucoup plus attractif pour bon nombre de ses usagers…

1 : Projet national issu du Grenelle de l’Environnement, constitué du maillage des « corridors biologiques », des « réservoirs de biodiversité » et de la protection de ces continuités.

Webographie :
DREAL Auvergne Rhône-Alpes, 2018, Atlas départemental de l’occupation du sol, http://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/atlas-departemental-de-l-occupation-des-sols-en-a13586.html
Sophie FABREGAT, 2011, La France, plus urbaine que jamais, https://www.actu-environnement.com/ae/news/urbanisation-france-etalement-urbain-13327.php4

Modérateurs : Clarisse AUBERT et Serigne FAYE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :